Article published In:
Lingvisticæ Investigationes
Vol. 45:1 (2022) ► pp.3151
References (43)

Œuvres citées

Abouda, L.
2001Les emplois journalistique, polémique et atténuatif du conditionnel. Un traitement unitaire. In P. Dendale & L. Tasmowski (éds), Le conditionnel en français ( Recherches linguistiques 25 ), 277–294. Université de Metz.Google Scholar
Aikhenvald, A. Y.
2004Evidentiality. Oxford: Oxford University Press.Google Scholar
Authier-Revuz, J.
2020La représentation du discours autre. Berlin/Boston: De Gruyter.Google Scholar
Azzopardi, S.
2011Le Futur et le Conditionnel. Valeur en langue et effets de sens en discours. Analyse contrastive espagnol/français. Thèse de doctorat. Montpellier: Université Paul-Valéry.Google Scholar
Barbet, C.
2012 Devoir et pouvoir, des marqueurs modaux ou évidentiels ? Langue française, 173 1, 49–63. DOI logoGoogle Scholar
Bourova, V. & Dendale, P.
2013Serait-ce un conditionnel de conjecture ? Datation, évolution et mise en relation de deux conditionnels à valeur évidentielle. Cahiers Chronos, 26 1, 183–200.Google Scholar
Bres, J.
2020Le conditionnel. In Encyclopédie grammaticale du français (EGF), en ligne : encyclogram.fr (50 p.).Google Scholar
2022 Dans x temps / x temps plus tard : SP d’ultériorité et temps de l’indicatif. Travaux de linguistique, 83 1, 7–36. DOI logoGoogle Scholar
Bres, J. & Azzopardi, S.
2012 On aurait oublié les clés du dialogisme sur la porte de l’analyse ? De l’effet de sens de conjecture du futur et du conditionnel en français. In J. Bres, A. Nowakowska, J.-M. Sarale & S. Sarrazin (éds), Dialogisme : langue, discours, 135–147. Bruxelles: Peter Lang. DOI logoGoogle Scholar
Bres, J., Nowakowska, A. & Sarale, J.-M.
2019Petite grammaire alphabétique du dialogisme. Paris: Garnier.Google Scholar
Damourette, J. & Pichon, E.
1970 [1911–1936]Des mots à la pensée : essai de grammaire de la langue française, tome V1. Paris: d’Artrey.Google Scholar
Dendale, P.
1993Le conditionnel de l’information incertaine : marqueur modal ou marqueur évidentiel ? In G. Hilty (éd.), Actes du XXe congrès international de linguistique et philologie romanes, t. 11, 165–176. Tübingen: Francke Verlag.Google Scholar
1994 Devoir épistémique, marqueur modal ou évidentiel. Langue française, 102 1, 24–40. DOI logoGoogle Scholar
1999 Devoir au conditionnel : valeur évidentio-modale et origine du conditionnel. Cahiers Chronos, 4 1, 7–28.Google Scholar
2000 Devoir épistémique à l’indicatif et au conditionnel : inférence ou prédiction ? In A. Englebert, M. Pierrard, L. Rosier & D. van Raemdonck (éds), Actes du XXIIe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, vol. 71. Sens et Fonctions, 159–169. Tübingen: Niemeyer.Google Scholar
2010 Il serait à Paris en ce moment. Serait-il à Paris ? À propos de deux emplois épistémiques du conditionnel. In C. Alvarez Castro, F. Bango de la Campa & M. L. Donaire (éds), Liens linguistiques, 291–317. Berne: Peter Lang.Google Scholar
2012Le conditionnel ‘journalistique’, marqueur de modalisation en discours second : éléments d’archéologie grammaticale. In S. Branca-Rosoff (éd.), L’hétérogène à l’oeuvre dans la langue et les discours : hommage à Jacqueline Authier-Revuz, 229-248. Paris : Lambert-Lucas.Google Scholar
2018Évidentialité ou non-prise en charge ? Le cas du conditionnel épistémique en français. Une réanalyse. Langue française, 200 1, 63–76.Google Scholar
2022Evidential markers in French. In B. Wiemer, & J. I. Marín Arrese (eds), Evidential Marking in European Languages. Toward a unitary comparative account, 171–233. Berlin: De Gruyter, Akademie Verlag. DOI logoGoogle Scholar
Dendale, P. & De Mulder, W.
1996Déduction ou abduction : le cas de devoir inférentiel. In Z. Guentchéva (éd.), L’énonciation médiatisée, 305–318. Louvain/Paris: Peeters.Google Scholar
Dendale, P. & Van Bogaert, J.
2012Réflexions sur les critères de définition et les problèmes d’identification des marqueurs évidentiels en français. Langue française, 173 1, 13–29. DOI logoGoogle Scholar
Gosselin, L.
2001Relations temporelles et modales dans le conditionnel journalistique. In P. Dendale & L. Tasmowski (éds), Le conditionnel en français ( Recherches linguistiques 25 ), 45–66. Université de Metz.Google Scholar
2010Les modalités en français. La validation des représentations. Amsterdam/New York: Rodopi. DOI logoGoogle Scholar
Guentcheva, Z.
1994Manifestations de la catégorie du médiatif dans les temps du français. Langages, 102 1, 8–23.Google Scholar
Haillet, P. P.
2002Le conditionnel en français. Une approche polyphonique. Paris: Ophrys.Google Scholar
Kronning, H.
2001Pour une tripartition des emplois du modal devoir . Cahiers Chronos, 8 1, 67–84.Google Scholar
2005Polyphonie, médiation et modalisation : le cas du conditionnel épistémique. In J. Bres, P. P. Haillet, S. Mellet, H. Nølke, L. Rosier (éds), Dialogisme et polyphonie. Approches linguistiques, 297–323. Bruxelles: De Boeck/Duculot. DOI logoGoogle Scholar
2012Le conditionnel épistémique : propriétés et fonctions discursives. Langue française, 173 1, 83–97. DOI logoGoogle Scholar
2018Epistemic modality and evidentiality in Romance: the Reportive Conditional. In Z. Guentchéva (ed.), Epistemic Modalities and Evidentiality in Cross-Linguistic Perspective, 69–102. Berlin/Boston: De Gruyter Mouton. DOI logoGoogle Scholar
Lazard, G.
2001On the grammaticalization of evidentiality. Journal of pragmatics, 33, 3, 359–368. DOI logoGoogle Scholar
Martin, R.
1981Le futur linguistique : temps linéaire ou temps ramifié ? (à propos du futur et du conditionnel en français). Langages, 641, 81–92. DOI logoGoogle Scholar
Mélac, E.
2022The grammaticalization of evidentiality in English. English Language & Linguistics, 1–29. DOI logoGoogle Scholar
Moignet, G.
1966Esquisse d’une théorie psychomécanique de la phrase interrogative. Langages, 3 1, 49–66. DOI logoGoogle Scholar
Patard, A.
2017Du conditionnel comme constructions ou la polysémie du conditionnel. Langue française, 194 1, 105–124. DOI logoGoogle Scholar
Plungian, V. A.
2001The place of evidentiality within the universal grammatical space. Journal of Pragmatics, 33 ( 3 ), 349–357. DOI logoGoogle Scholar
Provôt, A. & Desclés, J.-P.
2012Existe-t-il un ‘conditionnel médiatif’ en français ? Faits de langues, 40 1, 45–52. DOI logoGoogle Scholar
Rossari, C.
2009Le conditionnel dit épistémique signale-t-il un emprunt ? Tranel, 51 1, 75–96.Google Scholar
Rossari, C., Ricci, C. & Dolamic, L.
2018Le conditionnel appliqué à devoir /dovere et son potentiel argumentatif. Langue française, 200 1, 105–120.Google Scholar
Saussure, L.
2012Modalité épistémique, évidentialité et dépendance contextuelle. Langue française, 1731, 131–143. DOI logoGoogle Scholar
Squartini, M.
2004Disentangling evidentiality and epistemic modality in Romance, Lingua, 114 1, 873–895. DOI logoGoogle Scholar
Tasmowski, L. & Dendale, P.
1994 PouvoirE  : un marqueur d’évidentialité. Langue française, 102 1, 41–55. DOI logoGoogle Scholar
Van de Weerd, J.
2018Vers les origines sémantiques du conditionnel épistémique. Étude d’un genre juridique en français classique (XVIe-XVIIIe siècles). Langue française, 200 1, 77–89.Google Scholar
Vetters, C.
2001Le conditionnel : ultérieur du non-actuel. In P. Dendale & L. Tasmowski (éds), Le conditionnel en français ( Recherches linguistiques 25 ), 169–210. Université de Metz.Google Scholar
Cited by (1)

Cited by 1 other publications

Bres, Jacques
2022. Devoir en emploi évidentiel reportif. Langue française N° 215:3  pp. 43 ff. DOI logo

This list is based on CrossRef data as of 5 july 2024. Please note that it may not be complete. Sources presented here have been supplied by the respective publishers. Any errors therein should be reported to them.